Le Monde diplomatique – Manière de voir, n°164, Avril-Mai 2019

Au Sommaire : Tous populistes !

I. Cet éternel revenant :
– Un ennemi si commode
– Au nom du peuple ou avec le peuple ?
Ni droite ni gauche… ni centre
Itinéraire d’un mot voyageur
– « Ce monstre anonyme, l’homme de la rue »
– Écrire la vie des petites gens
– Ernesto Laclau, inspirateur de Podemos

II. Le populisme des élites :
– Le marché, défenseur des foules
– Le snobisme des progressistes réjouit les conservateurs
– L’ère de la techno-démagogie
– De la consigne au recyclagePayer les passagers pour qu’ils voyagent
– L’Italie, laboratoire de M. Berlusconi
– De l’art d’ignorer le peuple

III. La fin du centre mou :
– Un bouillonnement antisystème
– Anatomie d’une colère de droite
– Fracture territoriale ou cassure sociale
– En Australie, des gueules noires bling-bling
– Crépuscule de l’« extrême centre »
– Libéraux contre populistes, un clivage trompeur

Bréviaire du parfait démocrate :
– Prières et invocations d’experts pour conjurer le péril populiste

Encadrés :
– L’«élite» et les «pitoyables»
– Un mentor israélien
– D’une école l’autre
– Le souffle d’Evita
– Marche péroniste
– Décence commune et salopette
– Davos applaudit un fasciste
– Petits patrons anatoliens
– Thaksin Shinawatra
– Racisme de l’intelligence
– Le peuple d’Eric Zemmour
– La question qui tue

Bande dessinée :
– Le populisme, c’est mal